Kikwit : accidents de circulation, des élus du peuple indexés

Accident mini bus

Accident mini bus

Le bataillon de la police spéciale de roulage (PSR) de la province de Bandundu accuse les propriétaires de véhicules provenant de Kinshasa d’être à la base de la plupart des accidents. La même source dénonce le trafic d’influence notamment de certains députés qui, en cas d’accidents, donneraient l’ordre aux éléments de l’ordre sur place afin que ces derniers libèrent chauffeurs et véhicules, rapporte radiookapi.net

La PSR s’inquiète de constater que les élus du peuple dont les véhicules exploitent la nationale n°1, sur l’axe Kinshasa-Kikwit interfèrent de plus en plus. Et la plupart des véhicules sur ce tronçon sont aujourd’hui ceux des députés. Ce qui fait que leurs chauffeurs n’obéissent pas au code de la route et aux ordres des agents de la PSR.

En ce qui concerne les cas d’accidents dans la ville de Kikwit, le commandant de bataillon PSR/ Bandundu, le major Junior Ngumbu, accuse également les services des transports de délivrer des permis de conduire sans vérifier au préalable le niveau de formation des chauffeurs. Il attire aussi l’attention des responsables des différents établissements auto écoles qui confient la conduite des véhicules aux apprentis le dimanche, ce qui est à la base de beaucoup d’accidents.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (95)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (35)
Monusco (30)
Caf (24)
MLC (24)
FCC (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)