Mbuji Mayi : fête de nouvel an, les agents de la Miba dans le calvaire

Miba machine extractive

Miba machine extractive

Les travailleurs de la Minière de Bakwanga, Miba, regrettent de n’avoir pas célébré le nouvel an, faute d’argent. Ils accusent plus de 20 mois d’arriérés de salaire. Même la petite prime communément appelée forfait n’a pas été versée, rapporte radiookapi.net

Le président de la délégation syndicale de la Miba, Dieudonné Mukendi, décrit le calvaire que vit les agents de cette entreprise en cette période des fêtes : « quand nous travaillons, mous nous attendons quand même à jubiler les fêtes ! Ça commence par la fête des mineurs. Cette fois-ci, nous n’avons pas pu consoler nos enfants. Cette fête de noël est passée inaperçue. La grande déception, c’est celle de nouvel an, où les travailleurs s’attendaient à être consolés. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Personne n’a songé à partager notre souffrance avec lui. C’est ainsi que nous passons cette fête dans la misère totale. Les gens sont très mécontents. Nous avons eu les démarches avec les autorités de la Miba. Elles m’ont dit que la situation était très difficile et qu’il n’y avait pas de moyens. »rn rnRappelons que les installations industrielles de la Miba ne fonctionnent pas depuis deux mois faute de gazoil.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)