CPI : Louis Moreno visite les villages théâtre des crimes commis par Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga

Luis Moreno Ocampo, procureur de la CPI

Luis Moreno Ocampo, procureur de la CPI

C’est la première visite en Ituri du procureur de la cour pénale internationale, CPI. Louis Moreno O’Campo est attendu à Bunia ce mercredi pour un séjour de 3 jours. Son calendrier prévoit notamment des rencontres avec les délégués de certaines communautés ethniques de l’Ituri et une visite dans les villages de Bogoro et de Zumbe, situés respectivement à 20 et 25 Kms au Sud de Bunia, indique radiookapi.net

Ces villages ont été le théâtre des crimes pour lesquels sont poursuivis Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga à CPI. Paul Madidi, porte-parole de la CPI en RDC donne les raisons de cette descente sur terrain du procureur : « Il vient donc rencontrer les populations, les différents groupes des ONG, des activistes de Droits de l’homme pour leur expliquer le sens de son mandat. Bogoro principalement, d’après les charges qu’il a retenu à l’encontre de Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga, théâtre des combats assez violents là-bas. Zumbe, il y a aussi là-bas, des communautés qui ont été affectés d’une manière ou d’une autre. Soit par des combats soit par des conflits qui ont endeuillé l’Ituri. C’est un peu dans le même souci d’aller expliquer le mandat de la cour, le travail qu’il fait en quoi ça consiste. D’une certaine façon apporter un réconfort aux communautés affectées par les crimes qui font objets des enquêtes qu’il a engagé ici en Ituri principalement. »

Les 3 anciens seigneurs de guerre de l’Ituri sont actuellement détenus à la Cour pénale internationale à la Haye. Il s’agit de Thomas Lubanga, Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner