Walikale : SOS, l'hôpital général de référence dépourvu de médicaments

L’hôpital général de Walikale, à 300 kilomètres à l’ouest de Goma, manque de médicaments, depuis la suspension de l’appui de l’ONG Médecins sans frontières (MSF). Déjà, des cas de décès sont enregistrés parmi les malades hospitalisés. Les autorités sanitaires de Walikale lancent un SOS au gouvernement provincial et aux organisations caritatives afin d’appuyer sans délai cette structure hospitalière, rapporte radiookapi.net

A côté d’autres médicaments essentiels, c’est surtout les kits pour la transfusion sanguine qui font défaut à l’hôpital général de référence (HGR) de Walikale. Six personnes, dont 2 femmes enceintes, sont mortes d’anémie sévère au début du mois de février, indique le médecin directeur, le docteur Mukwe Mumbere. Toujours dans ce même hôpital, 4 autres personnes anémiques sont dans un état critique, ajoute le même responsable.

Le Dr Mukwe indique que les intrants pour la transfusion sanguine et la banque de sang n’existent plus dans cet hôpital. Il justifie cette pénurie criante pour deux raisons: d’abord, le MSF, qui appuyait en médicaments la zone de santé de Walikale, a suspendu ses activités depuis l’année passée pour des raisons sécuritaires. Ensuite, le service provincial de transfusion sanguine refuse toujours de rendre disponibles des poches de sang dans cette structure sanitaire, à cause d’un litige de créance de plus de 800 dollars américains.

Cette situation met en danger la vie de plusieurs patients dont les soins exigent ce genre de thérapie, redoute le médecin directeur. Pour sa part, le ministre provincial de la Santé, Valérien Mbaluturandi, dit ne pas être au courant de cette situation. Il affirme cependant que la répartition des médicaments et matériels de soins se fait selon la demande présentée par chaque zone de santé. Ce sera le cas aussi pour la zone de santé de Walikale.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner