Les hommes appelés à combattre les violences sexuelles

« L’engagement des hommes du Sud Kivu dans la lutte contre les violences sexuelles et tueries des femmes est plus que capital pour venir en aide aux femmes ». Ces propos sont du gynécologue Denis MUKWEGE, au cours d’une conférence du Rotary Club de Bukavu, organisé le week-end à l’occasion du «Mois de la paix et entente», rapporte radiookapi.net

Le gynécologue Mukwenge s’occupe de la prise en charge médicale des victimes de violences sexuelles à l’hôpital général de référence de Panzi. Il a appelé, au cours de cette conférence, tous les hommes à développer des stratégies en vue de mettre fin à ce fléau.

La conférence a eu pour thème: «Le viol comme arme de guerre: la place de l’homme dans la lutte contre ce fléau». Plusieurs représentants des structures sociales y ont pris part.

Le Bas-Congo en fait aussi une priorité

Dans le district du Bas Fleuve, chefs coutumiers et de secteur, officiers de police judiciaire ainsi que représentants des forces vives de 5 secteurs du territoire de Lukula, à 170 kilomètres à l’ouest de Matadi, se sont réunis le week-end pour discuter du même  sujet.

Le commissaire de district du Bas Fleuve, Jean-Rigobert TSHIMANGA, a exhorté ses interlocuteurs à dénoncer tous les cas de violences sexuelles et à saisir la justice pour ce faire.

Une journée du plaidoyer et de sensibilisation sur les violences sexuelles ainsi que le trafic sexuel a été organisée à cet effet  par l’ONG InterAction, avec l’appui de TROCAIRE/ Irlande, une structure internationale. C’est au cours de cette campagne que le commissaire du district du Bas Fleuve s’est exprimé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner