Matadi: l’assistance aux victimes des violences sexuelles au centre du débat

La prise en charge logistique des victimes de violences sexuelles parmi les expulsés congolais de l’Angola. C’est le thème d’un atelier qui s’est ouvert vendredi à Matadi.

Financé par le projet d’urgence Humanitaire  en 2009 à auteur de 172.000 dollars américains, 20 participants venus de 7 territoires frontaliers avec l’Angola prennent part à cette formation de 3 jours.

Celle-ci est  assurée par les animateurs  de la Synergie provinciale de lutte contre les violences sexuelles au Bas-Congo, a déclaré Sébastien Ndomba, le point focal du Comité International pour le développement.

Cette formation portera sur les matières telles que:

  • les Violences sexuelles,
  • les droits de l’Homme
  • les droits de migrants.

Ce dernier volet sera exposé par la direction provinciale de la Direction générales des migrations (DGM), a-t-il ajouté.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner