Lubumbashi: une mise en garde contre les braconniers

Le ministre provincial de l’Environnement, Sports et Tourisme, Félix Kabange, a mis en garde, mardi à Lubumbashi, les braconniers qui continuent à abattre les espèces protégées des animaux au Katanga.

Des sanctions sévères seront infligées à ceux d’entre eux qui seront pris la main dans le sac, a-t-il menacé.

Félix Kabange a lancé cette mise en garde après la saisie, à Lubumbashi, des peaux de léopard et d’autres restes des animaux protégés en vente dans la ville.

Cette saisie a été opérée cette semaine par une ONG locale dénommée: Jeunes animaux confisqués du Katanga (Jak).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner