Kinshasa: les chauffeurs dénoncent le regain des tracasseries policières

Les agents de la police de circulation routière (PCR) ont repris du poil de la bête après la période de courtoisie routière décrétée pour les festivités du 30 juin, a constaté radiookapi.net, samedi 24 juillet dans les artères de la capitale. 

Ces agents interpellent même là où il faut simplement prodiguer des conseils, estiment quelques chauffeurs de transport en commun. 

La tendance est à l’exagération depuis la levée de la période de courtoisie décrétée pour les festivités du 30 juin, selon la même source. 

Mais, du côté de cette police, l’on reproche aux chauffeurs de ne pas souvent  respecter le code de la route.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner