Sud-Kivu : l’insécurité et la dégradation des routes compliquent l’action humanitaire

Le

s humanitaires éprouvent des difficultés pour exercer leurs activités dans certaines zones de l’Est de la RDC.

Au cours d’un café presse tenu organisé mercredi 26 janvier à Bukavu par le bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA/Sud-Kivu), les experts de MSF et de la Croix-Rouge ont indiqué que certaines zones sont inaccessibles à cause des routes dégradées ou de l’insécurité.
Plusieurs zones nécessitant l’aide humanitaire ne sont pas couvertes à cause des difficultés révélées par les humanitaires.

Difficile dans cette situation d’atteindre des zones comme les hauts plateaux d’Uvira, indique le chef de mission de MSF/ Espagne dans le Sud-Kivu, Philippe Have.

Conséquence : la population vulnérable est livrée à elle-même.
Le transport aérien demeure l’unique moyen d’atteindre ces zones.

Ce qui représente environ 80% de l’enveloppe globale pour les besoins humanitaires sur le terrain, indiquent les experts de ces ONG.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner