Spéculation autour du prix de carburant à Mbuji-Mayi

Une spéculation est observée autour du prix de carburant dans la ville de Mbuji-Mayi, Kasaï-oriental. Un litre d’essence qui n’a pas de prix fixe à ce jour se négocie entre 21000 et 3000 francs congolais  soit 23 et 3 dollars amériains. Les opérateurs économiques du secteur évoquent des difficultés d’approvisionnement de la province qui est enclavée.

Les pétroliers indépendants parlent plutôt des tracasseries de la part des services publiques dont l’Office congolais de contrôle (OCC).

Des accusations que rejette l’OCC. Selon eux, l’OCC exige des frais exorbitants pour le contrôle de la qualité des produits pétroliers, pourtant déjà contrôlés dans les provinces voisines.

Autre problème évoqué : le transport de carburant.

Seule la Société nationale de chemin de fer du Congo permet d’acheminer le carburant à Mbuji-Mayi. Et cette société connaît beaucoup de difficultés.

Ce qui crée la rareté et la spéculation sur le marché.

Une rencontre regroupant tous les opérateurs du secteur pétrolier et le gouverneur de province est prévue ce mardi 8 février pour résoudre ce problème.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner