Bukavu: un atelier de réflexion pour mettre fin à la justice populaire

Un atelier de réflexion a été organisé samedi 30 juillet à Bukavu au Sud-Kivu. Une quarantaine de personnes constituées des autorités municipales, des chefs des quartiers, des militaires, des policiers, des étudiants et membres de la société civile ont proposé des solutions pour mettre fin à la justice populaire caractérisée souvent par le lynchage.

Pour le colonel Jean-David Mwimba, qui représentait le commandant de la 10ème région militaire, chaque participant devra s’engager dans l’éducation, la sensibilisation, la vulgarisation de la loi dans toutes les couches de la société pour éradiquer ce phénomène « odieux ».

«Il faut non seulement enquêter et punir les auteurs de cet acte, mais aussi de financer les structures qui militent pour mettre fin à la justice populaire», a-t-il proposé.

Cet atelier a été organisé par la 10ème région militaire et l’Eglise du Christ au Congo, par le biais de son ministère chargé des réfugiés et des urgences (ECC-MERU).

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner