Le parquet de Bukavu déloge les occupants illégaux des maisons appartenant à l’Etat

Près d’une centaine d’occupants de maisons appartenant à l’Etat ont adressé, dimanche 22 avril dernier à Bukavu, un mémorandum au gouverneur de Sud Kivu pour demander l’arrêt du processus de délogement forcé initié par le procureur général près la Cour d’appel de Bukavu. Le parquet général de Bukavu a récemment lancé une opération de récupération des maisons de l’Etat occupées illégalement.

Selon des sources locales, certains occupants de ces maisons disent les avoir légalement achetées auprès des services administratifs de l’état congolais. Face à la menace de délogement forcé, ils ont sollicité l’appui des députés du Sud Kivu pour rester dans les maisons qu’ils occupent. Dans leur mémo, ils ont demandé au parquet de ne pas s’en prendre à eux mais plutôt aux services qui leur ont vendu ces maisons.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner