Maniema: 5 territoires sur 7 frappés par l’insécurité alimentaire

La population de cinq territoires sur les sept que compte la province du Maniema souffre de l’insécurité alimentaire aigue, a indiqué le chef du  sous-bureau de la FAO/ Kindu, Benjamin Kazadi, à la clôture, lundi 15 octobre, d’un de l’atelier d’évaluation de l situation sur le terrain.

Les territoires concernés sont ceux de Pangi, Kabambare, Punia, Lubutu et Kasongo. Selon Benjamin Kazadi, ces territoires  sont dans la phase de crise, la phase 3.

L’insécurité alimentaire dans le Maniema a plusieurs causes. « Nous avons épinglés l’insécurité civile qui occasionne les mouvements de population, les épidémies comme la rougeole et des maladies comme  le paludisme ainsi que la faible production agricole», a-t-il relevé.

Pour lui,  il faut développer des programmes intégrés de lutte contre l’insécurité alimentaire intégrant l’alimentation, l’hygiène et l’agriculture pour une solution durable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner