Matadi: les anciens gardes de la SCTP retirent leurs barricades à l’entrée du port

Le port international de Matadi est à nouveau accessible. Les anciens gardes de ce port appelés « semainiers » ont retiré, jeudi 24 janvier dans l’après-midi, les barricades qu’ils avaient placées à l’entrée de ce port dans la matinée pour demander à la Société congolaise des transports et des ports (SCTP) « de respecter ses engagements ».

A en croire les manifestants qui ne travaillent plus pour la SCPT depuis 2008, l’entreprise publique transformée en société commerciale avait pris l’engagement de les embaucher en priorité en cas de nouveau recrutement. Or, explique leur porte-parole, l’entreprise de transport a engagé un nouveau personnel en novembre 2012 « sans embaucher un seul semainier ».
Les manifestants ont levé les barricades à la demande du gouverneur sortant du Bas-Congo, Deo Nkusu et du maire de la ville de Matadi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)