Katanga : les accoucheurs déplorent leur nombre insuffisant dans les hôpitaux de la province

L’Union nationale des accoucheurs et accoucheuses (Unaac) du Katanga déplore le nombre insuffisant de sages-femmes compétents et qualifiés dans les hôpitaux et centres de santé de cette province.

Au cours d’une journée de réflexion sur leur métier, jeudi 31 janvier, ces professionnels de santé ont affirmé que cette situation est à la base du taux élevé de mortalité maternelle et infantile lors des accouchements.

Pour le président provincial de l’Unaac, les instituts qui forment les sages-femmes devraient recourir à son association pour l’évaluation des nouveaux professionnels de l’accouchement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner