Maniema: l’ONG Haki Za Binadamu dénonce les violations des droits des détenus

L’association de promotion et de protection des droits de l’Homme, Haki Za Binadamu s’insurge contre le dépassement de délai dans l’instruction des dossiers judiciaires dans la province du Maniema. Dans un communiqué de presse publié mardi 5 mars, cette ONG a dénoncé ces violations des droits des détenus opérées, selon elle, par les magistrats.

Cette lenteur excessive occasionnée par certains responsables de la magistrature dans l’application de la loi, menace souvent l’efficacité et la crédibilité de la justice, déplore Haki Za Binadamu.
Selon cette organisation, ce comportement cause plus de préjudices surtout au pénal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner