Mahagi : les autorités tentent de résoudre les conflits intercommunautaires

Le calme va revenir dans le territoire de Mahagi en Province Orientale où des conflits divisaient plusieurs communautés. L’administrateur de ce territoire, Jean-Bosco Ngamubiem Essesse l’a déclaré samedi 28 avril à l’issue d’une mission conjointe avec le 14è contingent bangladais de la Monusco dans les chefferies concernées.

La communauté Alur Djuganda était en conflit avec celle des Djukoth depuis l’assassinat par balle d’un commerçant Djukoth. Cette dernière communauté soupçonnait les Alur Djuganda d’être être responsable de ce meurtre, explique l’administrateur du territoire de Mahagi.

Toujours selon cette source, un autre conflit de pouvoir coutumier avait eu lieu dans le groupement de Tchupakania. Les autorités du territoire de Mahagi ont provisoirement installé un nouveau chef dans ce groupement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner