Le respect de l’éthique sécurise le journaliste, selon l’Association des femmes des médias du Katanga

Le respect de l’éthique et de la déontologie dans l’exercice de ses fonctions sécurise le journaliste, ont affirmé vendredi 3 mai les membres de l’association des femmes des medias du Katanga (Femec). C’était au cours d’une conférence débat organisée à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse célébrée le même jour autour du thème: « Parler sans crainte, assurer la liberté d’expression dans tous les médias».

La présidente de la Femec a encouragé les journalistes à donner des informations vraies, vérifiables et vérifiées. D’autres intervenants, exposant sur les divers aspects de l’exercice de la presse, ont encouragé les journalistes à résister aux pressions des patrons de presse et des acteurs politiques, et à ne pas céder aux phénomènes « coupages » afin d’informer objectivement l’opinion.

Le coupage est une pratique consistant à recevoir de l’argent des sources d’information. Les journalistes ont aussi été appelés à être solidaire pour gagner le combat de la liberté d’expression.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner