Maniema : les responsables de la police et de l’ANR à Lubile accusés de proférer des menaces de mort

Le chef de village Lubile et le président de la société civile de cette localité située à 45 km de Kalima accusent le chef de la police locale d’avoir proféré contre eux des injures publiques et des menaces de mort. Ils accusent par ailleurs le chef d’antenne locale de l’Agence nationale de renseignement (ANR) de détenir illégalement des personnes dans des cachots privés en complicité avec des militaires.

Dans une lettre commune adressée au gouverneur de la province du Maniema lundi 13 mai, le chef de village et le président de la société civile de Lubile demandent le départ de ces agents de leur localité.
Les responsables de la police, de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et de l’armée à Kalima disent ne pas être au courant de la situation. Mais ils promettent d’interpeller leurs agents sur ces accusations.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner