Bunia : l’Ouganda relâche un officier congolais qu’il accuse de tentative d’enlèvement

L’Ouganda a relâché dimanche 4 août le capitaine Monga Ilunga, le responsable des services de renseignement militaire congolais (Demiap) dans le territoire d’Aru en Province Orientale. Le commissaire du district ougandais d’Arua a remis officiellement l’officier congolais entre les mains de l’administrateur du territoire d’Aru Ambroise Botela.

Le capitaine Monga était aux arrêts depuis en Ouganda depuis mars dernier. La justice ougandaise l’accuse d’avoir tente d’enlever, sans succès, le lieutenant colonel Eric Panya Ndole, un officier déserteur de l’armée congolaise. Ce dernier aurait acquis le statut de réfugié en Ouganda. Avant de s’enfuir dans ce pays, le colonel Eric Panya Ndole avait fait partie de la coalition des groupes armés de l’ituri (Cogai) pendant quelques mois.

L’administrateur du territoire d’Aru a déclaré avoir pris un engagement écrit indiquant qu’il renverra l’officier congolais relâché en Ouganda chaque fois que la justice de ce pays aura besoin de lui. Une condition posée par les autorités ougandaises.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner