Province Orientale: plus de 100 déplacés sans assistance à Opala

Une centaine des personnes ont fui les combats entre les militaires et les braconniers Maï-Maï au parc de la Lomami pour se réfugier à Opala dans la Province Orientale. Ces déplacés vivent sans assistance et sans moyens de subvenir à leurs besoins primaires, a déclaré mercredi 2 octobre la directrice de Caritas à Isangi, la sœur Marie-Madeleine Bofoe. Elle a demandé aux organisations humanitaires et autres personnes de bonne volonté de venir en aide à ces personnes.

Entre-temps, plusieurs villages du territoire d’Opala et d’autres situés dans ce parc se vident, eux aussi de leurs habitants, a fait savoir la directrice de Caritas à Isangi.

Le commandant de la 9e région militaire n’a pas voulu s’exprimer pour la question pour l’instant.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner