Lubumbashi : 60 présumés adeptes de Mukungubila transférés à l’auditorat militaire

Plus de soixante personnes arrêtées le 30 décembre lors des incidents survenus au quartier Kabulameshi, dans la ville de Lubumbashi, ont été transférés lundi 6 janvier à l’auditorat militaire de cette ville. Ces personnes qui seraient des adeptes du prophète Paul Mukungubila sont poursuivies principalement pour appartenance à un mouvement insurrectionnel. D’autres présumés adeptes du même groupe arrêtés à Kolwezi seront aussi transférés à Lubumbashi.

D’après une source proche de la sixième région militaire, les enfants qui ont été trouvés dans le groupe des personnes arrêtées, ont été remis à leurs familles respectives. 

Les adeptes du prophète Mukungubila seraient à la base des attaques du 30 décembre à Kinshasa, Lubumbashi et à Kindu. Leur leader a revendiqué ses attaques dans les médias internationaux.

Candidat malheureux à la présidentielle de 2006 remportée par Joseph Kabila, le prophète Mukungubila qui dirige une église évangélique depuis les années 90, s’est illustré ces derniers temps par des critiques acerbes contre le pouvoir. Il a publié le 5 décembre dernier une lettre ouverte dans laquelle il critique la gestion du pays.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner