Kinshasa: des maraichères dénoncent des tracasseries policières à Kingabwa

Les maraîchères du site agricole Kingabwa 1 dans la commune de Limete se plaignent des tracasseries des policiers et des militaires. Le Secrétaire général de la section agriculture du syndicat de développement des travailleurs du Congo, Théodore Mudikongo affirme que les forces de l’ordre exigent à la population de payer des sommes allant de 1000 à 5000 Franc congolais pour traverser les deux barrières qu’ils ont érigées.

Théodore Mudikongo déclare en outre que les policiers fouillent les maraîchères jusque dans leurs parties intimes. Ils les accusent aussi de vendre illégalement ce terrain et de ravager leurs champs. Il indique que cette situation qui date de 2006, s’est aggravée il y a quelques semaines.

Le commissariat provincial de la police de Kinshasa a décliné toute responsabilité dans cette affaire. Selon lui, ces policiers ne dépendent pas de lui.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (68)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)