Festival Amani : une dose d’amour peut contribuer à la fin de la guerre, selon Lokua Kanza

Le Festival Amani se clôture dimanche 16 février au collège Mwanga de Goma. A l’affiche de cette dernière journée, on compte l’artiste congolaise Alicos Pheluju évoluant en Suède, le Burundais Albert Kulu, et la star internationale Lokua Kanza qui va clôturer l’événement. Selon lui, on peut contribuer d’une certaine manière chacun avec une dose d’amour de l’autre pour que la guerre à l’Est de la RDC cesse à jamais.

Ouvert vendredi 14 février, ce festival a reçu plusieurs personnalités dont le patron de la Monusco, Martin Kobler qui a déclaré que la culture était un des éléments fédérateurs des milliers des jeunes congolais.

L’attachée culturelle de l’ambassade des Etats Unis, Johan Kahaeli a réaffirmé l’importance que revêt cette initiative de paix pour son pays. Une opportunité pour l ambassade de promouvoir un environnement culturel.

Des villages humanitaires ont aussi été installés pendant ce festival pour véhiculer les messages de paix à travers des expositions d’œuvres d’arts.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner