Le rétablissement de l’autorité de l’Etat, un gage pour la protection des femmes, selon le MLC

Le parti de l’opposition Mouvement de libération du Congo (MLC) estime que le rétablissement rapide de l’autorité de l’Etat dans tout le pays serait la solution pour la protection de la femme contre les violences sexuelles.

Le secrétaire général du MLC,Thomas Luhaka, l’a affirmé samedi 15 mars lors d’une rencontre d’échange de vœux avec les femmes de ce parti dont le président, le sénateur Jean-Pierre Bemba est actuellement incarcéré à la Cour pénale internationale.

Pour M. Luhaka, son parti est un exemple politique en matière de parité et de responsablité confiée aux femmes.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)