RDC: embarquement des expulsés de Brazzaville à destination de leurs provinces

Dortoir des expulsés de Brazzaville le 23/05/2014 au site de transit à Kinshasa-Maluku. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les expulsés de Brazzaville qui doivent rentrer dans les provinces de l’Équateur et en Province Orientale ont commencé jeudi 24 juillet à embarquer à bord du bateau MB/Kimbiob, au port de Maluku. Ce bateau d’une capacité de 500 passagers a été affrété par le ministère des Affaires sociales, avec le soutien de l’Armée du salut, de la Croix-rouge et de l’ONG Care international. Le secrétaire général de ce ministère, Laurent Tshelu, estime que le départ du navire sera donné vendredi matin.

« Tous ceux de Mbuji-Mayi partiront aussi vendredi. Le samedi et le dimanche, ce sera au tour de ceux de Lubumbashi. Ceux de Kindu regagneront leurs milieux d’origine lundi. Jusque là, c’est le programme que nous avons », a affirmé Laurent Tshelu.

Il a indiqué que ceux de Kinshasa seront les derniers à regagner leurs familles d’origine.

« Ils sont à 1562 personnes. On a déjà enregistré leurs adresses d’origine dans les différentes communes de Kinshasa. Au moment venu, nous aligneront les bus et recevront leurs titres aux mêmes titres que ceux des provinces », a-t-il assuré.

Sur base d’un quota de quatre personnes par famille, les délégués de l’Armée du salut remettent 20 boites de sardines, 10 kg de riz, 3 paquets de biscuits vitaminés et 24 bouteilles d’eau.

Le ministère des Affaires sociales, de son côté, a remis aux voyageurs du lait et une enveloppe de 18 000 francs congolais (20 dollars américains).

561 expulsés doivent embarquer à bord de ce navire. Leur voyage devrait durer en moyenne 3 semaines.

Après le départ de tous les expulsés, le site de Maluku pourra être fermé d’ici 10 à 12 jours, a annoncé le ministre.

Selon les derniers chiffres donnés en mai dernier par l’ambassadeur de l’Union européenne, Michel Dumont, 130 000 ressortissants de la République démocratique du Congo sont revenus du Congo-Brazzaville depuis le début de l’opération dénommée « Mbata ya mikolo » ou « Gifle des aînés » lancée en début du mois d’avril.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner