Kinshasa : ouverture du procès de plus de 300 manifestants contre la loi électorale

Le procès de plus de 300 manifestants arrêtés lors des manifestations contre la loi électorale s’est ouvert vendredi 23 janvier à Kinshasa. Les accusés sont poursuivis destructions méchantes et vol qualifié. Ils comparaissent dans une procédure ordinaire à travers toute la ville, selon les juridictions où ils ont opéré.

Pendant ce temps, la police continue d’arrêter ceux qu’elle qualifie de pillards. Ce vendredi, le parquet général de Kalamu a déféré dans trois tribunaux de son ressort des prévenus arrivés en vague.

Les mineurs seront déférés devant le tribunal pour enfants.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner