Bas-Uélé : grève des infirmiers pour dénoncer l'écart de paie dans les listings

Les infirmiers et agents administratifs des formations médicales étatiques de la cité de Buta, chef-lieu de la nouvelle province du Bas-Uélé, sont en grève depuis jeudi 16 juillet. Ils protestent contre l’écart observé de janvier à juillet entre les listings et le montant de la prime de risque réellement perçu par mois.

Selon Aendo Issa, secrétaire exécutif du syndicat des cadres et agents des secteurs de santé (Syncass)/Bas-Uélé, ils ont constaté le « détournement de plus de dix millions de Francs congolais (10 869$US).

Les membres de Syncass s’insurgent aussi contre la non-mécanisation de certains agents qui ne touchent pas leurs salaires. Ils disent se réserver le droit de radicaliser la grève jusque-là assortie d’un service minimum.​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner