RDC : faut-il imposer la pause-allaitement en entreprise ?

Des patients accompagnés de membres de leurs familles le 31/05/2012 à la clinique Ngaliéma à Kinshasa, lors des interventions chirurgicales de Bec de lièvre par des médecins volontaire. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

 

Du 10 au 17 août dernier le monde a observé une semaine mondiale de l’allaitement maternel. En RDC, c’était l’occasion pour différents partenaires impliqués dans cette question de protection de la maternité de s’imprégner de nouvelles directives sur cette problématique.

La convention 183 de l’OIT  accorde à toutes les femmes qui allaitent  le droit de bénéficier d’une ou plusieurs pauses-allaitements ou une réduction des heures de travail au quotidien.

A  l’occasion de cette célébration, le programme national de nutrition en RDC et ses partenaires ont plaidé pour l’application de cette disposition dans toutes les entreprises  à travers le pays.

-Que pensez-vous de ce plaidoyer ?

Invité :  Crispin Bamwanga, nutritioniste au programme national de nutrition (PRONANUT).

/sites/default/files/2015/20150818-pa-campagne-allaitement-maternel-site.mp3

Thème du mercredi 19 août 2015

Le député  Clement Kanku  a saisi la cour constitutionnelle la semaine dernière pour faire annuler le vote au Sénat de la loi répartissant les sièges aux élections municipales, locales et urbaines.

Le président du Mouvement pour le Renouveau  (MR) cite les articles 116 de la Constitution et 75 du Sénat qui, à son avis, ont été violés et  pense que la session extraordinaire du 11 août au Sénat n’aurait pas dû être convoquée.

Certains observateurs jugent fondé le plaidoyer de Clément Kanku, estimant que ce contentieux devra être vidé pour mieux poursuivre le processus électoral.

Une autre opinion estime par contre que cette démarche risque de retarder la tenue de ces élections prévues dans le calendrier global publié par la CENI si la cour constitutionnelle venait à annuler le vote du Sénat.

 -Qu’en pensez-vous?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner