Tshopo : 3 morts dans un accident de baleinière sur le fleuve Congo

Une embarcation quitte Kinshasa vers Kisangani sur le fleuve Congo. 2012. Photo Monusco/Myriam Asmani

Un accident de navigation survenu dans la nuit de lundi 17 août à mardi 18 sur le fleuve Congo, au niveau du village de Lileko, à une trentaine de kilomètres d’Isangi, dans la province de la Tshopo, au nord-est du pays, a fait 3 morts et une vingtaine de disparus.

« Il en reste 12 qu'on est en train de chercher », a déclaré à l'AFP Monulphe Bosso, conseiller en communication du gouverneur de province, Jean Bamanisa. « Le manifeste de départ indiquait au départ 104 passagers à bord », a-t-il ajouté, mais le bateau se serait arrêté en cours de route pour prendre de nouveaux passagers et atteindre un total de 300 passagers, selon l’administrateur du territoire d’Isangi Bonaventure Agombe.

Contacté par Radio Okapi, M. Agombe a estimé que le non-respect de la réglementation fluviale, notamment la navigation nocturne et la surcharge, étaient à l’origine du drame. L’embarcation se serait échoué sur un banc de sable au milieu du fleuve, avant que les trois moteurs ne prennent feu en essayant d’en sortir.

Les passagers ont, selon M. Agombe, ont alors sauté dans l’eau pour rejoindre la rive. Si 149 auraient rejoint la rive, trois personnes, dont un enfant de 3 ans, ont péri. Tous les biens transportés ainsi que la baleinière ont brulé. L’autorité territoriale d’Isangi en appelle à une intervention étatique pour secourir les rescapés qui ont tout perdu.

Ce n’est pas la première fois qu’une embarcation prend feu sur le fleuve Congo. En raison d’un nombre de passagers souvent supérieur à la norme, les embarcations sont souvent sujettes à naufrage et incendie. En mars 2015, une baleinière avait sombré en raison d’une surcharge sur le fleuve Congo, sur le même territoire d’Isangi, causant la mort de 13 personnes.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner