La cour constitutionnelle renvoie pour correction la loi sur la caisse nationale de péréquation

Des membres de la cour constitutionnelle le 4/04/2015 à Kinshasa lors de la prestation de serment devant le Président Joseph Kabila. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La cour constitutionnelle a renvoyé au parlement pour correction, la loi organique portant organisation et fonctionnement de la caisse nationale de péréquation. Dans un arrêt rendu public mercredi 19 août, cette juridiction a jugé «contraires à la constitution», certaines dispositions de cette loi.

Au nombre des dispositions indexées par la Cour : le paragraphe 4 de l’exposé des motifs de cette loi et certains articles dont le 4, 26 et 29. La loi prévoit en effet que le chef de l’Etat nomme les membres de la caisse nationale de péréquation alors que la constitution attribue cette prérogative au conseil du gouvernement.

En outre, la loi met la caisse nationale de péréquation sous le contrôle d'un conseil de tutelle des ministres dont la direction est assurée par le Premier ministre. Des dispositions qui, selon les juges, violent l’article 181 de la constitution. Cette dernière établit la caisse nationale de péréquation comme un organisme public doté de la personnalité juridique. Ses membres sont proposés par le conseil du gouvernement et sa gestion assurée par ses propres organes.

Cette décision de la cour constitutionnelle est consécutive à la requête du chef de l’Etat sur la conformité constitutionnelle de cette loi organique. 

De l’avis des experts, cette  loi une fois amendée au parlement, sera renvoyée à  la cour constitutionnelle pour une deuxième lecture de conformité avec la constitution.  Le président ne pourra la promulguer qu’après avis favorable de cette instance.Le Sénat avait adopté la loi sur la caisse nationale de péréquation le 14 juin dernier. Elle a pour but de corriger le déséquilibre de développement entre les provinces et les entités territoriales décentralisées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner