Pluie diluvienne à Kisangani : 9 000 personnes sinistrées, selon Ocha

Une famille inondée par les eaux de pluie, tente de récupérer leurs biens en évacuant les eaux stagnantes dans la parcelle. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La pluie diluvienne qui s’est abattue le 13 août à Kisangani dans la province de la Tshopo a fait environ 9 000 sinistrés, selon un rapport d’Ocha. Elle avait causé la mort de quatre personnes et occasionné la destruction de mille deux cents maisons.

La Division provinciale de la santé évalue les besoins engendrés par cette catastrophe.

Ocha indique qu’un comité de crise a été mis en place. Des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et de l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) y prennent part.

Selon la Division provinciale de la santé, la priorité devrait être accordée à l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement pour prévenir les maladies d’origine hydrique.

Kisangani est situé dans une zone endémique au choléra, fait remarquer Ocha.

Au regard du nombre d’habitations endommagées, le besoin en abris devrait se faire sentir, souligne le rapport de cette agence onusienne.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner