Haut-Uele : plaidoyer pour la résolution pacifique des conflits entre parties dans les mines

Des creuseurs dans une mine artisanale de cassitérites, Sud Kivu, 2006.

La commission Episcopale pour le Ressources Naturelles a publié mercredi 26 août dernier un rapport sur la sécurité et le respect des droits de l’homme dans et autour de la concession minière de l’entreprise Kibali Gold Mines dans le territoire de Watsa. 

Elaboré en collaboration avec l’ONG néerlandaise Pax, ce rapport recommande aux autorités locales, la population locale etle responsable de Kibali Gold Mines de privilégier le dialogue afin de résoudre pacifiquement leurs différends.

Le rapport présente le bilan sécuritaire dans la contrée entre 2013 et 2014. Ses auteurs recommandent à l’entreprise Kibali Gold Mines de communiquer avec la population sur le rôle qu’elle aurait joué dans les opérations de délogement forcé des populations autour du site minier. Ils proposent également à l’entreprise de communiquer son plan de contrat social aux deux parties. 

A la population, ce rapport recommande le recours au dialogue en cas des différends avec les autres parties et propose à la société civile de former les habitants sur les lois, leurs droits et devoirs dans la gestion des ressources naturelles locales.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner