Haut-Uele : reprise timide des activités après la ville morte

La carte du district du Haut Uele, Province Orientale (RDC)

Les activités commerciales et administratives ont timidement repris ce mercredi 2 septembre à la cité de Dungu dans la nouvelle province de Haut-Uele. Cette reprise intervient au lendemain des manifestations de la population qui protestait contre l’arrestation du président de la société civile locale. Ce dernier est, selon l’administrateur du terroir de Dungu, poursuivi par la justice locale pour coups et blessures et destructions méchantes contre un agent de l’état.

L’arrestation de ce responsable de la société civile est jugée arbitraire par la population du coin. Pour protester contre cette décision de la justice, les jeunes ont barricadé mardi les grandes artères de la cité, brûlé des pneus devant les magasins et services de l’état, paralysant par ces faits les activités dans ce territoire.

L’administrateur de Dungu a pour sa part convoqué ce matin une réunion du comité territorial de sécurité à laquelle il a associé les opérateurs économiques de la cité. Il promet la reprise normale des activités dans la journée.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner