Nord-Kivu : l'activisme des FDLR inquiète les habitants de Kisimba

Des rebelles des FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda) dans la forêt de Pinga dans l’Est de la RDC le 06/02/2009. Radiookapi.net

L'activisme des rebelles rwandais des FDLR inquiète les habitants du groupement Kisimba, à plus de 100 kmau Nord-Ouest de Goma (Nord-Kivu). Les sources coutumières locales affirment que depuis le début de cette semaine, au moins trois incidents se sont produits, notamment des attaques et pillages attribués à ces rebelles sur l'axe Mwesso-Kalembe-Pinga.
 
Quelques habitants qui résistaient encore dans les villages Mutsanga et Minova, devenus le nouveau bastion des FDLR depuis la traque lancée par les FARDC dans le groupement Kisimba, continuent à vider les lieux, indiquent des sources locales.

A en croire ces sources, une dizaine de familles, fuyant les exactions de ces rebelles rwandais, est arrivée jeudi 3 septembre à Peti et Pinga, dans le Sud de Kisimba.
 
Selon toujours ces sources, les FDLR ont attaqué mardi dernier 12 marchands qui voyageaient par moto entre Mwesso et Pinga.
 
Ces sources précisent que ce tronçon routier à cheval entre les territoires de Masisi et Walikale est de plus en plus insécurisé.

Depuis quelques jours, les femmes de Kalembe ne se rendent plus au champ, par crainte de tomber dans des embuscades des rebelles hutus rwandais dispersés dans la forêt environnante à cause des opérations.
 
Les responsables du 813ème régiment FARDC déployé dans la zone soulignent que le ratissage de la zone se poursuit.

Cependant, les habitants restent sceptiques et estiment que la situation est loin d'être sous contrôle de l'armée congolaise. Ils appellent les autorités à mettre fin à cet activisme des FDLR.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner