Les activités économiques tournent au ralenti à Malemba Nkulu

Les voyageurs au dessus d'un camion, chargé de marchandises sur une route du territoire de Malembankulu (Katanga). Radio Okapi/Ph. Denise Maheho.

Les activités économiques tournent au ralenti, depuis trois mois, dans la cité de Malemba Nkulu, dans la province du Haut-Lomami.

Plusieurs maisons commerciales (boutiques, magasins, pharmacies et autres dépôts des produits agricoles et boissons) sont restées fermées dans cette partie du pays.

Selon le président de la Fec à Malemba Nkulu, seule une vingtaine de boutiques est opérationnelle sur une cinquantaine que compte la cité de Malemba Nkulu.

Il attribue ce ralentissement des activités à la baisse du prix des métaux sur le marché mondial.

Certaines entreprises minières ont également fermé leurs portes dans la contrée.

Le responsable de Saesscam qui encadre des creuseurs artisanaux, indique que trois entreprises minières sur les cinq qui exploitent la cassitérite à Malemba Nkulu ont déjà fermé et 60% de creuseurs artisanaux ont quitté les carrières et s’adonnent actuellement à d’autres activités.

Cette situation s’est empirée avec le non-paiement de deux mois de salaires des fonctionnaires de l’Etat à Malemba Nkulu.

Pour sa part, l’administrateur du territoire de Malemba Nkulu indique qu’il s’observe une faible circulation de la monnaie et appelle le gouvernement provincial du Haut-Katanga à s’investir pour une solution durable.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner