Rutshuru: deux notables tués à Bwito

Des déplacés fuyant la cité de Rutshuru-centre après sa chute entre les mains des rebelles du M23, le 8 Juillet 2012. © MONUSCO/Sylvain Liechti

Deux notables ont été tués et un autre blessé par des hommes armés non identifiés la nuit du lundi à mardi 8 septembre dans la localité de Mutanda, chefferie de Bwito, à plus de 100 km au nord-ouest de Goma.

Désiré Kamoli Bukavu, l’une des victimes, exerçait les fonctions de secrétaire administratif de la chefferie de Bwito et était un membre de la famille régnante. Il est parti de Kikuku, chef-lieu de la chefferie, pour Mutanda afin de représenter le Mwami, son chef coutumier, à la cérémonie d’inauguration d'une école construite par la Société minière du Kivu (Sominki).

C’est en pleine conversation au domicile d’un de ses proches lundi vers 20 heures locales que des hommes armés ont surgi et ouvert le feu. Lui et un autre notable sont morts sur le coup. Une troisième personne est grièvement blessée, racontent des témoins.

D’après les mêmes sources, ce meurtre est le 15ème enregistré dans cette contrée depuis juin dernier. 

Ces nouveaux meurtres inquiètent la population. Signe de cette inquiétude : l’activité économique a été paralysée dans plusieurs centres du secteur. Kiosques et marchés n’ont pas ouvert toute la matinée de mardi dans les centres de Bwalanda, Kikuku, Mutanda et Kibirizi, dans le territoire de Rutshuru. Même les taxis-motos ont été rares sur les grands axes, indiquent les sources de la société civile locale.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner