Lubumbashi: les habitants d’Hewa Bora opposés à la démolition de leurs maisons

Palais de justice à Lubumbashi (Katanga)

Les habitants du quartier Hewa Bora de Lubumbashi, dont les maisons sont menacées de démolition, ont saisi la justice samedi 12 septembre. Ils ont introduit auprès de la cour d’appel de Lubumbashi une requête en annulation de l’arrêté du maire de la ville portant sur la démolition  des maisons au quartier Hewa Bora. D’après cet arrêté, la concession de la RVA  est spoliée; ce que rejettent les habitants ciblés.

Ce sont  environ une centaine des maisons d’Hewa Bora à Lubumbashi qui sont sous la menace de démolition. Les habitants de ce quartier persistent et signent:

«Nous avons acquis  régulièrement des parcelles sur une partie de la concession RVA désaffectée par elle-même en 2007.  S’il s’agit d’expropriation, la procédure devra être respectée.»

Le comité des habitants du quartier Hewa Bora dit avoir épuisé toutes les voies administratives, sans succès. Il a introduit à la cour d’appel une requête en annulation de l’arrêté du maire de Lubumbashi.  Celui-ci porte sur la démolition des maisons au quartier Hewa Bora.

Pour le comité, l’arrêté se fonde sur une disposition selon laquelle le maire  peut décider de la démolition d’une maison dont le contrat est frappé d’annulation. Or, indique le comité,  ce n’est pas le cas pour le quartier Hewa.

Les habitants de ce quartier  comptent sur l’indépendance de la justice pour dire le droit. Ils reconnaissent toutefois qu’ils existent des  vrais spoliateurs de la concession RVA ceux qui ont construit sur le prolongement de la piste d’atterrissage du côté appelé : «Trou noir».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner