Tanganyika : des enfants de Moba partent à la récolte au lieu d’aller à l’école

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

Beaucoup de parents du territoire de Moba, dans la province du Tanganyika, préfèrent emmener leurs enfants aux champs en cette période de récolte que de les envoyer à l’école. Et cette opération « prend un mois,  un mois et demi », affirme Damien Dahanua, chef de bureau de l'Unicef engagé dans une campagne visant l’inscription de 47 000 enfants en classe d’ouverture.

La rentrée scolaire des enfants ainsi retardée aura des conséquences dans le fonctionnement des écoles et l’achèvement des programmes en milieu rural, redoutent les responsables d’écoles.

«Un enfant qui a raté un mois et demi des cours, même s'il entre avec les autres, n'aura pas le même élan que les autres. Cela devient difficile pour couvrir toutes les matières prévues», estime un directeur d’école.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner