RDC : une loi sur le référendum en chantier

Des députés lors de l’élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale congolaise le 12/04/2012 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Deux députés nationaux, Lucain Kasongo Mwadiavita et Simplice Ilunga devenu vice-ministre du Transport et voies de communications à la faveur du dernier remaniement ministériel, ont élaboré une proposition de loi portant sur l’organisation du referendum en RDC. Le texte a été transmis au gouvernement pour annotation avant de revenir, éventuellement, au Parlement pour examen. Déjà, l’opposition soupçonne une nouvelle manœuvre pour permettre au président Kabila de rester au pouvoir au-delà de 2016.

«La proposition de loi sur le référendum ne vise pas l'organisation d'une consultation constitutionnelle», a tout de suite précisé dimanche 27 septembre à Radio Okapi l’un des ses initiateurs, le député Lucain Kasongo Mwadiavita. La proposition de loi portant organisation du referendum vise plutôt à « doter la RDC d'un cadre juridique » dans ce domaine, insiste-t-il.

Le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo a remis ce texte, depuis mardi 22 septembre, au vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Evariste Boshab pour des observations à lui transmettre.

Mais déjà, certains politiciens de l'opposition dénoncent cette démarche qui viserait, selon eux, l'organisation du référendum pour obtenir le glissement du mandat présidentiel au-delà de 2016.

Une allégation que rejette Lucain Kasongo Mwadiavita. «Dans tous les pays du monde, il y a la loi référendaire. C'est ainsi que la RDC en tant qu'un état démocratique comme les autres pays, doit avoir une loi permanente qui organise le référendum dans ce pays», argumente-t-il.

Lucain Kasongo invite tout le monde à parcourir ce texte «afin de se rendre compte qu'il n'y a aucune mauvaise intention».

«Au contraire, la République va se retrouver avec cette loi, parce que nous avons un vide juridique. Prenez le soin de parcourir cette proposition de loi, ni de loin ni de près, une intention quelconque ne nous a animée. Nous, nous voulons mettre à la disposition de la république une loi référendaire, un point un trait», clame le député.

Vous pouvez écouter l'interview qu'il a accordée à Radio Okapi:

/sites/default/files/2015/280915-invitelucainkasongo-loi-referendum-5min26sec.mp3

Sur les réseaux sociaux de nombreuses réactions ont fusé depuis l'annonce de l'existence de cette proposition de loi, obligeant le président de l'Assemblée nationale à réagir sur son compte Twitter:

 

Et Aubin Minaku de justifier l'importance de la loi organisant le référendum:

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner