RDC : des réfugiés centrafricains affluent à Zongo

Bangui, capitale de la République centrafricaine vue depuis la ville de Zongo dans la province de l'Equateur (RDC).

Plus de mille cinq cent réfugiés centrafricains, dont les humanitaires et cinq diplomates Sud-Soudanais sont arrivés à Zongo (RDC), depuis une semaine. Ces chiffres ont été révélés lundi 5 octobre par le président de la société civile, Stéphane Mopila, qui cite les services sécuritaires locaux.

Le week-end dernier, la ville de Zongo, petite bourgade qui a obtenu le statut de ville sous la deuxième République grâce à sa situation stratégique en face de la capitale centrafricaine, a accueilli 377 réfugiés, a affirmé Stéphane Mopila.

À en croire les services sécuritaires et la Commission nationale aux réfugiés (CNR), on compte près de 70% d'enfants parmi ces réfugiés centrafricains qui sont regroupés au centre de transit mis à leur disposition par la mairie de Zongo avant leur prise en charge par le HCR.

Cent vingt humanitaires expatriés dont une partie du personnel du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et de Médecins sans frontières (MSF) qui opéraient à Bangui ont été également évacués dans cette ville, ajoutent les mêmes sources.

Avec cet afflux des réfugiés, la vie devient pénible pour la population de Zongo qui s'approvisionne pour l'essentiel à Bangui. Les prix des aliments ont augmenté de 50%, fait savoir le président de la société civile, Stéphane Mopila.​

Une escalade de violence est observée à Bangui, capitale centrafricaine, depuis quelques semaines à la suite des affrontements meurtriers entre jeunes musulmans et chrétiens.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner