Equateur : Zongo renforce sa sécurité face à l’afflux des réfugiés centrafricains

Relocalisation des réfugiés centrafricains par le HCR vers le camp de Mole (près de Zongo) en RDC (Décembre 2013).

La mairie de Zongo vient de renforcer les mesures de sécurité dans cette ville où continuent d’affluer les réfugiés centrafricains. La décision a été prise à l’issue d’une réunion du comité urbain de sécurité tenue mardi 19 août dans cette ville de l’Équateur, proche de la frontière avec la Centrafrique. Selon le maire de Zongo, Michel Siazo, il s’agit aussi de faire face à la menace de la fièvre Ebola qui sévit en Afrique de l’ouest.

Plus de 13 898 réfugiés centrafricains sont actuellement réunis dans le camp du HCR de Mole, à 33 kilomètres de Zongo

Après une première vague de 1 200 réfugiés arrivée la semaine dernière, la ville de Zongo en a encore reçu 1 000 autres le week-end dernier.

Ces réfugiés ont traversé la rivière Ubangi pour gagner le sol congolais suite aux tensions récurrentes entre les forces d’interposition de la force africaine en Centrafrique et certains groupes rebelles, notamment la Seleka.

Face à cet afflux, le comité urbain de sécurité a décidé d’imposer aux nouveaux arrivés un passage obligatoire au site de transit pour leur identification par les services de sécurité congolais.

Pour le maire Siazo, cette opération vise à démasquer d’éventuels combattants Seleka ou Antibalaka, qui pourraient troubler l’ordre dans le camp et qui chercheraient à se servir du sol congolais comme base-arrière.

Il vise aussi un contrôle rigoureux de l’état de santé de chaque réfugié alors que l’épidémie d’Ebola sévit actuellement l’Afrique de l’Ouest.

L’Agence nationale des renseignements (ANR), la Direction générale des migrations (DGM), les Forces armées de la RDC (FARDC) et la Police nationale congolaise (PNC), ainsi que les services de la santé et de l’hygiène à la frontière ont été instruits afin de bien mener chacun sa mission en vue de renforcer la sécurité et la santé dans la ville de Zongo.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner