Kinshasa: l’ONG Assicas sensibilise les femmes sur les cancers du sein et du col utérin

Vue du Centre international de diagnostic et d’imagerie médicale à Kinshasa, le 12/10/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’Association internationale de lutte contre les cancers du sein et du col utérin (Assicas)-RDC a lancé lundi 12 octobre à Kinshasa la campagne de sensibilisation et du dépistage volontaire à la mammographie en vue de prévenir les cancers de sein et du col utérin. Selon le coordonnateur national de cette ONG, cette campagne donne l’opportunité à toutes les femmes de se faire dépister pour prévenir la maladie. Elles ne devront payer que la moitié des frais exigés, soit 35 dollars américains.

La campagne de sensibilisation lancée à Kinshasa s’inscrit dans le cadre d’«octobre rose», mois consacré sur le plan international à la sensibilisation au cancer du sein et à la promotion de la mammographie.

«Dans notre pays jusque-là, il n’y a pas encore une politique de lutte contre le cancer. Les gens ne sont pas informés par rapport à cette maladie et ils croient plus au fétichisme pour la prise en charge», a déploré le coordonnateur national de l’Assicas, Célestin Katshunga Madi.

Voilà pourquoi, a-t-il poursuivi, l’ONG a lancé cette campagne en vue de sortir les femmes de l’ignorance en leur offrant un dépistage précoce. «Le cancer est curable, s’il est détecté à temps. Faute d’information à notre communauté, [les femmes] se présentent en retard dans les structures sanitaires», a estimé la même source.

Célestin Katshunga a par ailleurs annoncé la réduction de frais de la mammographie durant cette campagne:

«[Pendant] octobre rose 2015, on va lancer des campagnes de sensibilisation dans la ville de Kinshasa et aussi on va orienter à la mammographie plus de 1500 femmes qui vont passer la mammographie au niveau du Centre international de diagnostique (CID), qui est notre partenaire pour le dépistage à la mammographie. Le prix habituel de la mammographie au niveau de CID, c’est 70$. Et nous, ONG Assicas, on supporte les 35$. Donc, la personne supporte les 50% bien sûr moyennant le bon Assicas.»

Pour avoir le bon Assicas, il faut se référer aux relais communautaires largués sur le terrain par l’ONG ou alors appeler le 0991365174 ou le 0820162556.
 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner