Insécurité à Beni: l’armée et la police appelées à collaborer avec la population

Photos du Rond Point de Beni.JPG

Le commandant du secteur opérationnel Grand Nord et des Operations Sokola 1, général de brigade Marcel Mbangu, appelle les militaires et policiers déployés à Beni à collaborer avec la population pour combattre l’insécurité dans ce territoire du Nord-Kivu.

Cet officier des FARDC a lancé son appel au cours d’une parade spéciale, organisée lundi 12 octobre, dans la ville de Beni.

Selon le général de brigade Marcel Mbangu, cette collaboration permettra de détecter les fauteurs de troubles infiltrés dans la population.

«J’ai demandé à ce qu’ils puissent être disciplinés, qu’ils comprennent que le travail qu’ils doivent rendre, le grand bénéficiaire c’est le peuple souverain. Ils doivent respecter ce peuple, collaborer avec ce peuple, parce que c’est en le faisant qu’ils seront en mesure de détecter tout ennemi qui vise à déstabiliser la société», a exhorté le commandant des Operations Sokola 1.

Il a également rappelé que la sécurité de la population fait partie des missions traditionnelles des militaires et policiers:

«C’est une mission qui est nôtre, de pouvoir à la sécurité de la population et garantir la sécurité de l’environnement».

A leur tour, certains militaires ont profité de l’occasion pour rappeler leurs arriérés de près de trois ans.

D’autres avouent n'avoir pas été dotés d'une arme, alors qu'ils sont déployés dans une zone opérationnelle.

L'insécurité devient de plus en plus préoccupante dans le territoire de Beni, selon le député national du RCD/KML, Grégoire Kiro.

Dans une déclaration faite à la presse, il avait notamment évoqué l’assassinat de trois personnes par des bandits armés et l’arrestation d’une quarantaine de civils entre fin 2014 et début 2015 dans cette partie du Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner