Nord-Kivu: la présence des FDLR crée une panique à Kamandi

Des rebelles des FDLR dans la forêt de Pinga, dans l'Est de la République Démocratique du Congo, le 6 février 2009

La psychose a gagné, depuis deux jours, la population de la localité de Kamandi, en territoire de Lubero, à la suite de la présence des présumés rebelles FDLR dans cette contrée. Selon les sources de la société civile locale, certains habitants de Kamandi passent la nuit en brousse pour ne revenir dans leurs habitations que dans la journée.

Les mêmes sources indiquent que ces présumés FDLR ont, depuis fin septembre dernier, fait trois incursions dans les villages situés aux environs du centre de Kamandi.

Le dernier cas remonte à une semaine. Ces rebelles rwandais avaient alors emporté une trentaine de chèvres et les stocks de commerçants dans la localité de Kanyandayi.

Au cours de cette attaque, de nombreux habitants de cette localité avaient été molestés et quatre autres pris de force pour transporter les biens pillés vers la forêt.

Relâchés jeudi 8 octobre, ces quatre otages affirment avoir entendu ces assillants planifier l’attaque de la localité de Kamandi. Pris de peur, les habitants ont déplacé tous leurs biens dans la brousse où leurs familles passent désormais la  nuit. Ils craignent l’arrivée de ces présumés rebelles à Kamandi, où ne sont déployés que quatre militaires et six policiers qui n’ont pas de moyens de défense en cas d'attaque.

A (re) Lire: RDC : lancement officiel des opérations militaires contre les FDLR

Contacté, le commandant de la police à Kamandi reconnait lui également la gravité de la situation et réitère la demande des autorités coutumières locales et de la société civile sur le renforcement des effectifs militaires et de la police dans la contrée.

Environ six mille quatre cents ménages ont abandonné leurs habitations, depuis un août pour fuir les exactions des FDLR, en territoire de Lubero (Nord-Kivu).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner