La démission de l'abbé Malumalu va-t-elle retarder le processus électoral ?

Abbé Apollinaire Malumalu, président de la Ceni au studio de Radio Okapi le 28/05/2014 à Kinshasa /Ph. John Bompengo

Après la démission du président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) annoncée par le cabinet du président de la République samedi 10 octobre, certains observateurs estiment que la désignation de son successeur va retarder l'organisation des élections.

 D'autres pensent qu'il n'y aura pas de retard si cette désignation s'effectue rapidement.

Qu’en pensez-vous?

Invité: Blaise Lumpungu, secrétaire adjoint chargé des élections au sein du Parti Politique ENVOL.

 

 

 

 

/sites/default/files/2015/20151013-pa-demission-malumalu-site.mp3

L'émission du mercredi 14 octobre sera consacrée à la suspension des sessions ordinaires des assemblées provinciales de nouvelles provinces. Une décision prise par le ministre de l'Intérieur.

 Comment la jugez-vous ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner