Le lavage des mains réduit de 50% l’incidence de taux de diarrhée chez les enfants, selon l’Unicef

Des participants à la première session de sensibilisation organisée par l'Unicef pour Investir dans les enfants. Radio Okapi/ Ph. Jonh Bompengo

Près de 1 millions et demi des enfants de moins de cinq ans dans le monde meurent des maladies diarrhéiques et respiratoires dues à la mauvaise hygiène. Le chef de la section Wash à l’Unicef l’a affirmé jeudi 15 octobre à l’école primaire 4 de Maluku lors de la sensibilisation de près de 1 800 élèves de cette école sur l’importance du lavage des mains et de l’hygiène en général. Il s’adressait aux élèves à l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, célébrée le 15 octobre de chaque année depuis 2008.

Selon Franck Abeille, le fait de se laver les mains au savon peut réduire de près de 50% l’incidence du taux de diarrhée chez les enfants et de près de 25% les infections respiratoire aiguës.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner