RDC: fermeture des établissements d’enseignement supérieur non viables

Théophile Mbemba, ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, le 15/10/2015 à Kinshasa, lors de l’ouverture de l’année académique 2015-2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une centaine d’établissements d’enseignement supérieur jugés non viables ont été fermés samedi 17 octobre par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Théophile Mbemba. La plupart d’entre eux sont des extensions installées dans les cités et villes  du pays.

Par la même occasion et pour le même motif, le ministre Mbemba a fermé plusieurs auditoires délocalisés c’est-à-dire ceux fonctionnant en dehors des leurs sites universitaires. 

Deux jours auparavant, à l’occasion de l’ouverture de l’année académique 2015 – 2016, le ministre de l’ESU avait annoncé la fermeture de ces établissements.  Il avait dénoncé certaines pratiques qui ternissent l’image des universités congolaises, notamment le non-respect du calendrier académique, l’inscription des étudiants à la veille de la session et les mauvaises conditions du déroulement des enseignements.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner