Kinshasa : les pédiatres africains réfléchissent sur la réduction de la mortalité infantile

Des participants du septième congrès ordinaire des pédiatres membres de l’Association des pédiatres d’Afrique noire francophone (Apanf) et ceux de la Société de pédiatrie du Congo démocratique (Sopecod) à Kinshasa, le 22/10/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les Pédiatres d’Afrique Noirs Francophones (APANF) échangent, du jeudi 22 au samedi 24 octobre, leurs expériences en vue de réduire la mortalité infantile en RDC et dans toute l’Afrique francophone. Ces échanges se déroulent au cours du 7ème  congrès ordinaire de leur association qui réunit 150 pédiatres africains venus entre autres du Cameroun, du Sénégal et du Congo.

Selon le président de société des pédiatres du Congo, docteur Luc Kamanga, les échanges entre pédiatres au cours de ce forum, vont permettre de partager des expériences et des savoirs pour améliorer la qualité de la prise en charge des enfants. Les pédiatres pointent le paludisme, la diarrhée, les infections respiratoires aigües, les infections néonatales, l’asphyxie comme des maladies évitables qui favorisent souvent la mortalité infantile.

En RDC par exemple, l’enquête démographique et sanitaire de 2010 indiquait que  le taux de mortalité infantile se situait cette année-là à 158 pour mille enfants qui naissent. Actuellement, il est de 104 pour mille, a révélé Dr Kamanga qui pense que ce chiffre est encore élevé malgré qu’elle a baissé en 4 ans.

Il révèle qu’avec ce chiffre, la RDC est parmi les moyennes mondiales les plus élevées pour ce qui est de la mortalité infantile.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner