Faut-il que l’Etat congolais subventionne Transco ?

L’arrivee d’un dernier lot des bus de la compagnie Transco sur le boulevard du 30 juin le 6/06/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Société Transport au Congo "Transco" mise en service depuis 2013 a pour mission d'assurer un transport par route des passagers à travers tout le territoire de la RDC. Deux ans après le lancement de ses activités, cette entreprise qui compte près de 500 bus opérationnels avec un parc roulant d’environ 458 par jour, fait face à plusieurs défis entre autre: la couverture nationale.

Certains observateurs estiment que pour faire face à ces défis, le gouvernement devrait subventionner cette société.

Une autre opinion pense aussi que ces défis pourraient être relevés avec le renforcement du partenariat avec des gouvernements provinciaux.

 

-  Qu’en pensez-vous?

 

Invité: Olivier Bogoli Bokelakela, Directeur Juridique et ressources Humaines.

/sites/default/files/2015/20151023-pa-deux-ans-de-transco-site.mp3

Thème du lundi 26 octobre

La proposition du nom du nouveau président de la Ceni  mercredi 21 octobre n’a pas fait l’unanimité. Selon l’Eglise catholique du Congo, des divergences profondes, non vidées, ont apparu entre les confessions religieuses lors de leurs échanges au Centre Interdiocésain, le lundi 19 et le mardi 20 octobre 2915. Elles portaient sur les « principes majeurs» à respecter avant de désigner Corneille Naanga.Compte tenu du manque de consensus autour des critères de choix du successeur de Malumalu, la Cenco souligne avoir refusé de prendre part au vote. Par conséquent, elle ne se sent pas liée à l’option levée par les autres églises.

Certains observateurs estiment que les contestations qui sont chaque fois liées à la désignation du président du bureau de la Ceni pourraient avoir un impact négatif sur la suite et la gestion du processus électoral en République Démocratique du Congo.

 

-  Qu’en pensez-vous ?    

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner